Le chou Kale

Le Chou kale, ou plus simplement kale (prononcez quel), est un nom vernaculaire dérivé de l'anglais qui désigne plusieurs variétés botaniques de choux qui ont comme point commun d'être des variétés anciennes, non pommées, résistantes au froid, dont on récolte les feuilles une à une. Traditionnellement utilisées comme plantes fourragères, leur consommation dans l'alimentation humaine a été progressivement abandonnée dans de nombreux pays. Au début du XXIe siècle, leurs qualités nutritives ont été mises en lumière, faisant revenir ces légumes verts sur les étals des marchés qui les avaient oubliés. On les trouve de plus en plus dans les plats et non plus seulement dans ceux des végétariens.

Différentes variétés, de plusieurs espèces, sont commercialisées sous ce nom :
> Kale frisé - Chou frisé.
> Kale noir ou kale lacinato - Chou palmier.
> Kale rouge de Russie - Chou frisé sibérien.

Vertus : 

> anticancérigène
> apéritif
> antidiarrhéique
>  antiscorbutique
> antiseptique
> cardiovasculaire
> laxatif
> amaigrissant
>  pectoral
>  reminéralisant

Le kale est très riche en vitamine C (plus qu’une orange!), vitamine A, en fer, en fibres, en calcium et en potassium. Il représente aussi une bonne source de protéines. En lui ajoutant des graines de citrouille, par exemple, on obtient une salade-repas qui soutient!

Comment manger le kale ?
>  Types de cuisson : à la vapeur (8-10 minutes), bouilli (4-5 minutes), sauté (6-10 minutes), braisé (8-10 minutes), grillé au four (variable selon la température du four : 12-14 minutes à 350°F, 20-30 minutes à 250°F. Dans les deux cas, retourner à la mi-cuisson).
>  Une technique facile est de précuire le kale dans de l’eau bouillante quelques minutes, puis de terminer la cuisson à la poêle, avec les ingrédients aromatiques de son choix (huile d’olive-ail-citron, maïs-épices cajun, patates-cari…). Dans ce cas, puisque le kale aura perdu de ses minéraux et de sa vitamine C dans l’eau bouillante, il est bien de boire l’eau de cuisson ou de l’utiliser pour humidifier le mélange dans la poêle.
Il y a plein de manières différentes d’apprêter le kale, qu’il soit cru ou cuit : en salade, sauté au wok, en chips, dans un smoothie, etc.

Source : Wikipedia, Les Bontes, Antigonexxi

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

J'ai testé....

Oeufs Surprises

Galettes de manioc